A quelles mains me fier ?

Perçu différemment selon les pays, les traditions, les cultures ou les civilisations, c’est LE geste de soulagement universel: lorsqu’on se cogne, le réflexe immédiat et nécessaire est de se masser pour atténuer la douleur! Le massage peut être à visée thérapeutique sur les articulations ou les ligaments, dans le but de soulager, mais aussi de manière plus profonde, plus appuyées, il peut réparer muscles contractés et séquelles cicatricielles, en décollant les adhérences, en résorbant les fibroses, en réparant les brides et en assouplissant les cicatrices, y compris dans le cas de brûlures.

la définition du massage est inhérente à chaque massothérapeute : comme en peinture,  les techniques de base sont apprises à l’école, mais le masso va acquérir, au fil de son expérience, un certain style et préférera telle ou telle technique en fonction de son évolution ou du type de patient qu’il rencontre. l’expérience permet de s’adapter à chaque cas.

Il est bien important de distinguer les massages relaxants de ceux dont la portée est thérapeutique. Le massage n’est plus limité à une zone mais plutôt à une région. Un problème d’épaule sera traité par un massage de l’épaule, du cou et du dos. Le thérapeute ne traite pas une région localisée, il traite un individu.

 

388707_10151123152670402_539838405_n

MASSAGE by.m.c

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s