Kitchari : ma recette ayurvedique des jours de pluie !

Tous les végétariens, je dis bien TOUS les végétariens devraient savoir faire un « Kitchari », et les autres devraient aussi d’ailleurs ! Ce plat Ayurvedique est d’une simplicité  à réaliser, délicieux et tellement nourrissant qu’il deviendra rapidement un de vos plats maison favoris quand vous avez besoin de protéines, ou quand vous vous sentez l’envie de vous faire du bien ou tout simplement quand vous ne savez pas quoi cuisiner pour ce soir !

Le traditionnel Kitchari est un simple plat composé de riz et de lentilles et savouré au souper après un lourd lunch. Il y a désormais des centaines de recettes de Kitchari : au riz blanc, riz brun, mungo beans, lentilles, orge, farro, kamut – théoriquement vous pourriez faire un Kitchari différent tous les soirs de la semaine !

Vous pouvez ajouter à la recette de base des légumes. Changer les épices, lui donner une saveur plus indienne ou encore mexicaine ou italienne dépendant de ce que vous désirez sur le moment ! Rajouter plus ou moins d’eau en fonction de la consistance que vous préférez. Vous pouvez littéralement faire un Kitchari d’une centaine de façon ! À la maison on en mange une fois par semaine au moins, et plus quand il faut pas beau car c’est un plat réconfortant qui plait à tous les membres de ma famille !

7808097cf86ae8b795e16eecbedb14b1

Ma recette de base :

Qui sert 4 personnes –

  • 200g de Basmati blanc
  • 80g de moong dal (mungo beans cassés) ou de lentilles brunes ou corail
  • 40g de ghee
  • 5cm de canelle en baton
  • 4 cloux de girofle
  • 1 c.thé de cumin en graine
  • 2 ognons, émincés
  • 1 piment frais, finement haché ( je n’en mets pas avec les enfants )
  • 4 gousses d’ail, écrasées
  • 1 c.thé de sel
  • 1/2 c »thé de curcuma en poudre
  • 700ml de bouillon de légumes chaud

Combiné le riz et les haricots ou lentilles et lavez les à l’eau froide plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez à tremper dans un bol d’eau froide au moins 30min jusqu’à 1 heure.

Dans une marmite à fond épais (creuset), mettez le ghee à feu médium. Quand le ghee commence à mousser, ajouter le matin de cannelle, les clous et le cumin. Touillez pendant 2 minutes, ou jusqu’à ce que l’odeur des épices embaument la cuisine ! À ce moment, ajouter les oignons et cuire pendant 8 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendres et dorés.

Ajouter le piment vert et l’ail et cuire encore un 2 minutes de plus, puis ajouter le curcuma et le sel. Drainer le riz et les lentilles et ajouter les à la casserole. Versez-y le bouillon et laisser bouillir tout ça, posez-y le couvercle et baisser le feu afin que cela mijote.

Cuire jusqu’à absorption complète de l’eau, ce qui devrait arriver a peu près au bout de 25 minutes. Laissez reposer pour au moins 5 minutes avec le couvercle, puis mélangez et aérez le riz avec une grosse fourchette.

Servez dans des bols individuels avec une pincée d’amandes et de cajou tranches, un peu d’ail frit et une touche de yaourt nature !

 

Miam Miam !

 

 

 

Publicités

Atelier :  » Soin et rituel pour notre féminité, sagesses ayurvédiques et plantes de nos forêts »

« Un moment sacré pour illuminer notre essence féminine »

  • Un moment pour se « souvenir » : Illuminer son utérus est un acte puissant qui soigne profondément les vieilles blessures cédées par nos ancêtres, de leurs consciences féminines ou masculines. Soigner ce berceau sacré supporte l’activation d’une forte énergie créative et permet de restaurer un bien-être à un niveau profond et intime. Relaxation profonde et visualisation – dessin et discussion – 
  • Un moment pour « soigner » : Lorsque l’utérus est clair de ses empruntes énergétiques passées, il revit à son plein potentiel au sein du temple corporel. Un travail sur notre utérus réveille la femme à son propre pouvoir de création.      Choix des plantes et création de son propre pochon d’herbes pour le traitement de l’utérus. 
  • Un moment pour « équilibrer » : Un utérus sain équilibre l’énergie masculine et féminine, il crée un terreau fertile à la renaissance d’une nouvelle femme – entière, unifiée, présente et soignée de l’intérieur. Avec ce pouvoir, elle tient le creuset qui développe et maintient une relation centrée sur le coeur et l’Amour.                             Développer le sacré de nos cycles avec des visualisations, du toucher et une alimentation intelligente. Si le temps nous l’accorde nous travaillerons l’argile et les fleurs. 

 

Date : Samedi 24 Juin à 10h30

Lieu : Global Espace Santé, 222 Castelnau Est 

Prix : Contribution volontaire

Pour toutes demandes d’informations et pour vous inscrire, appelez-moi directement au 514.516.0243 ou écrivez-moi au axellepatrigeon@gmail.com

 

 

 

Lait d’Or, mon amour

Ceux qui parmi vous consultent en ayurvéda le savent bien, je parle beaucoup trop  de ce fameux « Lait d’Or » !

Le « Lait d’Or » ou « Golden milk », que l’on trouve de plus en plus dans nos cafés du coin et même des fois dans les rayons de certains magasins, est d’abord et avant tout une recette ayurvédique ! Malheureusement, hors de son contexte et pris sans la  compréhension nécessaire de ses principes, le lait d’or est consommé de la plus mauvaise des façons et n’apporte pas grand chose, voir fait plus de mal que de bien.

 


             Démystifions ce Lait d’Or : 

             Tout d’abord, le lait d’or est consommé en Inde depuis un sacré long bout de temps ( presque autant que l’apparition de l’Ayurveda, sois 5000 ans !). On le boit en fin de journée, autour du couché de soleil. Et attention, on ne boit pas un gros mug ou   pot masson plein , c’est une petite « delicacy », de 1/4 de tasse par jour, de temps en temps. 

              Les bienfaits  du Lait d’Or sont multiples ; sans aller dans le détail ( personnalisation du lait d’or), il apporte un soulagement au douleurs/ raideurs / tensions articulaires,  stimule le système immunitaire et réduit les inflammations, détoxifie et apporte les nutriments nécessaires à la peau. La base du Lait d’Or étant le curcuma, on observe aussi une action antibiotique naturelle et douce, une digestion et flore intestinale soutenue et renforcée, une purification du sang et un soutient au foie. 

             La recette de base :

Pour la pâte de curcuma
1/2 tasse de poudre de curcuma
1 tasse d’eau
1 c.à thé de poivre noir moulu
1 c.à thé de gingembre sec moulu
1/4 tasse d’huile de sésame cru vierge / ou coco vierge non désodorisée / ou olive vierge / ou ghee
Faire chauffer tous les ingrédients (sans les bouillir !!!) quelques minutes à feu doux jusqu’à obtention d’une pâte à consistance lisse et dorée, ajouter la matière grasse en fin de cuisson et hors du feu. Cette pâte peut être conservée dans un pot masson ou un pot en céramique fermé pendant 4 à 5 semaines voir plus.

Pour le lait d’or
1/4 tasse de lait vache / végétal
sucre / miel cru / érable au goût
Chauffer le lait à feu doux et mélanger la pâte de curcuma et le sucre/miel/érable hors du feu.
1/2 c.à thé

6 superbes utilisations  de la pâte de curcuma :

  • 1/2 c.à thé dans 1/4 tasse d’eau tiède et HOP ! Vite fait bienfaits !
  • miel au curcuma, pour ses tartines ou autre plaisir sucrés. SURTOUT du miel non pasteurisé !
  • belles grosse cuillère aux plats de viandes et aux soupes chaudes.
  • un ingrédient de plus sur nos listes à smoothies.
  • un touche de couleur superbe au riz !
  • 1/2 c.à thé dans notre thé. Cela change complètement du goût traditionnel du thé, mais fait beau changement !

Les ingrédients choisis doivent être adéquats à votre dosha, vos problématiques du moment, votre état du jour. Je vous invite à consulter en ayurvéda, à me commander de la « Pâte d’Or » ici , ou à vous renseigner sérieusement afin de définir les meilleurs ingrédients pour VOTRE lait d’or !

Cycle lunaire, mystère hormonale et menstruations sacrées

En tant que femmes, nos cycles menstruels nous rapprochent chaque mois à la mère Nature, ils sont un cadeau qui nous rappellent notre connexion intime et évidente à cette Nature, à la Féminité.

Le cycle lunaire de 28 jours celui, hormonal d’une femme est de 28 jours, appelons le donc « Les Lunes » !

Dans les ethnies reculées, les femmes sont intimement liées au cycle lunaire, elle saignent toutes ensemble lors de la nouvelle lune, ovulent lorsque celle-ci atteint sa plénitude. De nos jours, la plupart des femmes ont un cycle irrégulier et incontrôlable, due surtout à un mode de vie stressant et une à déconnexion de notre Nature profonde.

Être au courant de la présente phase lunaire lors de notre cycle aidera a rester connecté. Passer du temps en Nature aidera à synchroniser le cycle hormonal à celui de la Lune. Prendre des notes; sur nos émotions, nos sensations physiques la phase de notre cycle et celui de la Lune.

Ces Lunes de 28 jours sont distinguées en 4 phases :

  1. Première semaine / Nouvelle Lune / Hiver 07f5d1d167f02072718cbf4d246f8ac6

Yin- énergie Féminine, saignements, lâcher-prise, se départir du vieux, énergie basse, énergie vers l’intérieur, transformation, espace et calme. Afin d’honorer ce nouveau cycle, et cette « détox » intense, il est important de prendre un moment profond de repos et de détente pour au moins la première journée de saignements. Permettre à l’énergie de s’installer et de voguer vers l’intérieur, éviter tout effort physique, mental et émotionnel. C’est le temps de prendre soin de soi, de s’honorer, d’écouter ses propres besoins et de les satisfaire. Mettre ceux des autres de côté, pour un cours instant. Les sensations de douleurs, de crampes, de tensions, les sang brun, les caillots résultent d’un manque d’attention de soi lors de la Nouvelle Lune, d’un manque de repos lors du 1er jour et d’un sentiment de « déshonneur » de nos Lunes.

2.  Deuxième semaine / Lune croissante / Printemps

Sortir d’hibernation, s’ouvrir au monde et nourrir les nouvelles idées, pensées gagnées lors de la 1ère semaine et commencer à les intégrer, les expérimenter. C’est le temps de sentir le rush d’énergie, avancer dans la lumière. Enthousiasme et vitalité pour cette nouvelle semaine.

3.  Troisième semaine / Pleine Lune / Été

f5205dee93b4b2e8a46b7f0b842efebeÀ ce stade du cycle l’énergie féminine atteint un pique, à travers le pouvoir féminin. Les maîtres mots de celle Lune sont: confiance en soi,  force, intelligence, création, fertilité, passion, brillance, énergie du coeur. Une énergie masculine débordante qui permet de mettre en pratique les idées reçues lors des précédentes semaines. C’est le meilleur moment pour se lancer ou travailler sur un nouveau projet. La libido est a son plus haut niveau, les orgasmes sont plus intenses et plus faciles à atteindre.

4.   Quatrième semaine / Lune décroissante / Automne

0173ab4147c4dd98dcf03db4181b23ebHypersensibilité émotionnelle, physique et mentale.

Un retour vers l’intérieur, une plus grande sensibilité, c’est un temps précieux pour une introspection, pour honorer notre corps, lâcher-prise et permettre à cette énergie sacrée de circuler à travers nous. C’est le moment de la respiration en pleine conscience, du yoga, de la méditation.

La 4ème semaine est la plus importante, se traduisant par des « SPM », en réalité c’est le moment où notre « sensitivité » est la plus forte, le voile entre l’invisible et le visible est le plus fin, notre « intuition » prends le dessus sur la « raison », une connexion vers l’inconscient – notre samskaras. Honorer le cycle qui se termine et celui qui vient.

Un cadeau sacré que seule les femmes possèdent, un instant pour l’auto-réalisation.


À travers toute cette belle sagesse féminine, pourrions nous trouver un moyen de disposer de ce sang « sacré » autrement que dans les poubelles ou toilettes ?

Un gros OUI !!!

6afa5784bcec5e8635875107e15b1541

Plusieurs anciennes tribus considéraient ce sang comme sacré et ayant des propriétés médicinales, rajeunissantes et thérapeutiques.  Certaines femmes encore aujourd’hui le boivent, cela peut rebuter la majorité d’entre nous mais ce sang tellement mal considéré est riche en minéraux, vitamines, hormones et cellules souches. Il permet de rétablir l’équilibre émotionnel par la réinsertions de ces hormones perdues.

Autrement moins ragoutant, la plus belles approche que j’ai trouvé et que je pratique maintenant est d’utilisé ce sang dans nos jardins. Un retour en terre ! Faire attention du moins en cas d’hépatite C, car c’est un virus transmis par voies aérienne, le conserver dans un Tupperware fermé 48 heures afin que le virus meurs avant de le diluer et d’en nourrir vos plantes.

“It is prophesized that when all women are giving their blood back to the Earth in a sacred way, there will be peace on Earth again.”
~ Hopi Nation

Esprit Hammam …

« Quelle évocation plus voluptueuse du bien-être que celle qu’incarnent les vapeurs parfumées d’un hammam, où l’on fait peau neuve dans une atmosphère raffinée, idéale pour gommer le quotidien  ? « 

MASSAGE-AYURVEDIQUE

Rêverie à la marocaine, s’abandonner en douceur …

Massage très enveloppant, par l’imposition des mains et de tout l’avant- bras. Le geste amplifié donne un sentiment d’étirement autant dans le corps que dans le temps. L’impression de flotter, sous le chassé-croisé des bras qui se relayent pour balayer toute trace de fatigue ou de tension.

Dans une grande proximité, le/la thérapeute opère de tout son corps un mouvement de balancier dont l’impulsion va communiquer de la force et donner la sensation d’être bercée par une vague. Le bercement sollicite le laisser-aller, le lâcher-prise – un massage très maternant, fort et doux à la fois, avec une intensité, une approche musculaire en profondeur et propre à détoxifier.

Un massage dont la générosité se renforce des bienfaits légendaires de l’huile d’argan

( denrée précieuse à laquelle on découvre chaque jour de nouvelles vertus. gorgée de propriétés antiradicalaires, débordante de vitamine E, l’or du Maroc est le fruit broyé d’un arbuste, qui fleurit entre Essaouira et Agadir, pour repousser le désert. Elle raffermit et assouplit, et sait étancher la soif des peaux les plus sèches )

massages-ayurvediques-a-l-huile-2

La bonne posologie :  Durée : 1h30 de manœuvres alternées, pressions et étirements, pour décoller du quotidien.

Une parenthèse, une vraie bulle anti-stress, à s’offrir idéalement une fois par mois. Même si l’on a un rythme frénétique, s’offrir une pause dans une journée chargée, en fermant les yeux et en lâchant prise, permet de se recharger pour quelques heures …

Voir dans les tarifs et réservez !!!

Migraine et Massothérapie …

La migraine, les maux de tête et céphalée sont des maux que beaucoup d’entre nous endurent. C’est le mal de notre société, car il est très lié au stress, à la malbouffe, à la déshydratation …

En permettant au corps de se détendre, le massage peut aider à diminuer la fréquence, la gravité et la durée  des crises. Cette thérapie vise à soulager les tensions musculaires, et à réduire le stress. Je rajoute toujours des HE, personnalisée, afin d’approfondir le travail de détente.

Pour un traitement tourné uniquement vers les migraines, je fais appel à plusieurs techniques de massothérapie, Suédois, Thaï, Trager , etc … Un mélange de techniques musculaires qui aideront à assouplir les muscles de la nuque et des trapèzes, a réduire la pression sanguine – de l’accupression et des étirements Thaï, afin de soulager les cervicales et de rétablir l’énergie vitale – du Trager, pour répartir convenablement les fluides corporels et alléger les tissus engorgés.

images

L’Ylang-Ylang

L’Ylang-ylang, est un arbre qui pousse dans les îles de l’Océan Indien, on le cultive surtout aux Comores et à Madagascar. C’est une huile que j’apprécie particulièrement, non seulement parce qu’elle me fait l’effet d’une véritable « madeleine de Proust » à chaque fois que je hume son parfum, mais aussi par son effet sur le mental et le corps.

L’Ylang est un arbre qui peut monter à de sacrées hauteurs, on mutile alors ses branches pour qu’elles se plient à notre volonté et surtout vers nos pieds, malgré la souffrance qu’on fait subir à cet arbre, il nous gâte de ses superbes fleurs jaunes, qu’on appelle d’ailleurs « la reine des fleurs », qui embaument les plaines où sont cultivés les arbres.

L’huile essentielle issue des fleurs procure de nombreux bienfaits : antispasmodique puissant, équilibrant, antiseptique intestinale, antiparasitaire cutané, hypotensive, calme les palpitations, agit contre les douleurs d’origine cancéreuse, aphrodisiaque, et améliore l’humeur dépressive. Son odeur et ses propriétés relaxantes en font l’HE anti-stress la plus intéressante en aromathérapie.

On l’utilise notamment dans la parfumerie pour son odeur très particulière et cotonnée, mais aussi dans les soins de beauté ; pour magnifier l’état de la peau et les cheveux.

ylangylang