Cycle lunaire, mystère hormonale et menstruations sacrées

En tant que femmes, nos cycles menstruels nous rapprochent chaque mois à la mère Nature, ils sont un cadeau qui nous rappellent notre connexion intime et évidente à cette Nature, à la Féminité.

Le cycle lunaire de 28 jours celui, hormonal d’une femme est de 28 jours, appelons le donc « Les Lunes » !

Dans les ethnies reculées, les femmes sont intimement liées au cycle lunaire, elle saignent toutes ensemble lors de la nouvelle lune, ovulent lorsque celle-ci atteint sa plénitude. De nos jours, la plupart des femmes ont un cycle irrégulier et incontrôlable, due surtout à un mode de vie stressant et une à déconnexion de notre Nature profonde.

Être au courant de la présente phase lunaire lors de notre cycle aidera a rester connecté. Passer du temps en Nature aidera à synchroniser le cycle hormonal à celui de la Lune. Prendre des notes; sur nos émotions, nos sensations physiques la phase de notre cycle et celui de la Lune.

Ces Lunes de 28 jours sont distinguées en 4 phases :

  1. Première semaine / Nouvelle Lune / Hiver 07f5d1d167f02072718cbf4d246f8ac6

Yin- énergie Féminine, saignements, lâcher-prise, se départir du vieux, énergie basse, énergie vers l’intérieur, transformation, espace et calme. Afin d’honorer ce nouveau cycle, et cette « détox » intense, il est important de prendre un moment profond de repos et de détente pour au moins la première journée de saignements. Permettre à l’énergie de s’installer et de voguer vers l’intérieur, éviter tout effort physique, mental et émotionnel. C’est le temps de prendre soin de soi, de s’honorer, d’écouter ses propres besoins et de les satisfaire. Mettre ceux des autres de côté, pour un cours instant. Les sensations de douleurs, de crampes, de tensions, les sang brun, les caillots résultent d’un manque d’attention de soi lors de la Nouvelle Lune, d’un manque de repos lors du 1er jour et d’un sentiment de « déshonneur » de nos Lunes.

2.  Deuxième semaine / Lune croissante / Printemps

Sortir d’hibernation, s’ouvrir au monde et nourrir les nouvelles idées, pensées gagnées lors de la 1ère semaine et commencer à les intégrer, les expérimenter. C’est le temps de sentir le rush d’énergie, avancer dans la lumière. Enthousiasme et vitalité pour cette nouvelle semaine.

3.  Troisième semaine / Pleine Lune / Été

f5205dee93b4b2e8a46b7f0b842efebeÀ ce stade du cycle l’énergie féminine atteint un pique, à travers le pouvoir féminin. Les maîtres mots de celle Lune sont: confiance en soi,  force, intelligence, création, fertilité, passion, brillance, énergie du coeur. Une énergie masculine débordante qui permet de mettre en pratique les idées reçues lors des précédentes semaines. C’est le meilleur moment pour se lancer ou travailler sur un nouveau projet. La libido est a son plus haut niveau, les orgasmes sont plus intenses et plus faciles à atteindre.

4.   Quatrième semaine / Lune décroissante / Automne

0173ab4147c4dd98dcf03db4181b23ebHypersensibilité émotionnelle, physique et mentale.

Un retour vers l’intérieur, une plus grande sensibilité, c’est un temps précieux pour une introspection, pour honorer notre corps, lâcher-prise et permettre à cette énergie sacrée de circuler à travers nous. C’est le moment de la respiration en pleine conscience, du yoga, de la méditation.

La 4ème semaine est la plus importante, se traduisant par des « SPM », en réalité c’est le moment où notre « sensitivité » est la plus forte, le voile entre l’invisible et le visible est le plus fin, notre « intuition » prends le dessus sur la « raison », une connexion vers l’inconscient – notre samskaras. Honorer le cycle qui se termine et celui qui vient.

Un cadeau sacré que seule les femmes possèdent, un instant pour l’auto-réalisation.


À travers toute cette belle sagesse féminine, pourrions nous trouver un moyen de disposer de ce sang « sacré » autrement que dans les poubelles ou toilettes ?

Un gros OUI !!!

6afa5784bcec5e8635875107e15b1541

Plusieurs anciennes tribus considéraient ce sang comme sacré et ayant des propriétés médicinales, rajeunissantes et thérapeutiques.  Certaines femmes encore aujourd’hui le boivent, cela peut rebuter la majorité d’entre nous mais ce sang tellement mal considéré est riche en minéraux, vitamines, hormones et cellules souches. Il permet de rétablir l’équilibre émotionnel par la réinsertions de ces hormones perdues.

Autrement moins ragoutant, la plus belles approche que j’ai trouvé et que je pratique maintenant est d’utilisé ce sang dans nos jardins. Un retour en terre ! Faire attention du moins en cas d’hépatite C, car c’est un virus transmis par voies aérienne, le conserver dans un Tupperware fermé 48 heures afin que le virus meurs avant de le diluer et d’en nourrir vos plantes.

“It is prophesized that when all women are giving their blood back to the Earth in a sacred way, there will be peace on Earth again.”
~ Hopi Nation

Publicités